Les Rois de la Suede – Ta liberte de voler (ou de ne pas écouter)

Les Rois de la Suede nous propose une vidéo de soutien à l’arrestation de Kim Schmitz.

La Suède a son parti pirate qui a désormais un statut d’église, dont le seul culte est celui du partage gratuit de la culture. Après tout le partage c’est une bonne chose non dans ce monde où tout le monde joue de plus en plus « perso ».

Un clip qui image quand même très bien ce qui se passe avec le téléchargement, reste à voir si les internautes seront tous convaincus:


Les Rois de la Suède – Ta liberte de voler par LesRoisdelaSuede

Et comme ce titre est disponible gratuitement sur http://lesroisdelasuede.com/ (ne le téléchargez pas ailleurs ;-) )

Et maintenant place à une news en totalement en vrac:

Les plateformes d’écoute limitée de musique ne rapportent rien aux artistes, et il est clair que « Les rois de la Suède » l’ont compris: Ils sont entre deux, l’internaute qui veut du gratos et l’autre (la plateforme) qui se fait de l’argent sur leur dos).

Bon il y a évidemment une certaine culture que personne ne téléchargera jamais, celle qui sonne faux par exemple, mais chacun se fera son idée (et en plus quand j’y pense, c’est souvent le pire de la musique qui se télécharge en masse).

Le seul intérêt de titre « Ta liberté de voler » c’est sans doute d’ouvrir le débat (Encore, mais pourquoi pas…) sur le téléchargement.

Les internautes usent à revendre de l’hypocrisie, et en face certains distributeurs de musique se payent la tête des artistes et des fans.

Ce qui est clair c’est que les commentaires sur cette vidéo sont déjà présents, chacun y va de son avis, pour ou contre le téléchargement, avec ou sans arguments.

A mon avis, le meilleur moyen de gagner de l’agent pour un artiste c’est de faire des concerts et de vendre des albums et autres gadgets aux fans (d’ailleurs les rois de la Suède sont d’accord):


Contrairement à ce que vous pensez ces plate-formes ne rémunèrent quasiment pas les auteurs et les musiciens. Elles sont la gangrène, les charognards du monde de la musique (déjà bien mal en point). Il faut savoir qu’en tant qu’auteur 100000 écoutes sur deezer ne génèrent même pas 1€… Dans ces conditions on préfère largement que les gens téléchargent illégalement, on ne gagne rien mais au moins ces salopiaux de Deezer et Spotify ne gagnent pas d’argent sur notre dos. L’idéal pour nous soutenir est évidemment de venir nous voir en concert et nous acheter à ce moment là nos albums et nos tshirts, qu’on vous remettra en main propre (s’il y a des lavabos sur le lieu de concert).

Et avant de continuer, petite pensée pour un certain Didier Barbelivien qui aurait perdu 70% des ses revenus à cause du piratage (moi j’ai jamais vu mes arrières grands-parents sur megaupload) (+ d’infos à 2:05)

Je ne vais pas ajouter une couche d’arguments, mais je vais plutôt vous donner ceux que j’ai l’habitude d’entendre quand on entre dans le débat téléchargement/hadopi/musique…

Quelques extrait de ce titre avec des commentaires entendus ici ou là et pour commencer une petite définition et une question que l’on m’a posé aujourd’hui en regardant ce titre:

La question:Pourquoi payer de la musique puisque je la paye déjà en achetant mon mobile, ma clé usb, mes cd et dvd? Je ne sais pas, peut-être parce que l’on achète pas assez de support de sauvegarde pour compenser le téléchargement?

Le fait est que devant de tels arguments on ne peut que constater que à force de tirer à boulets rouges sur les internautes et surtout à force de leur donner l’impression qu’ils passent à la caisse même sans acheter de la musique on finira toujours par les détourner des offres légales, on pourrait résumer ça comme ça:

J’ai déjà la sensation d’avoir payé d’un coté, pourquoi payer de l’autre?

Le problème dans tout ça, c’est que quelques-uns profitent de toutes ces taxes, des revenus générés par les plateformes d’écoute ou de téléchargement, et pas souvent les vrais artistes.

Voler: S’approprier par la force le bien d’autrui (désolé de ne pas la détailler plus, je ne suis pas Le Fan de l’académie française que j’invite d’ailleurs à me Voler dans les plumes pour toutes les fautes que je commets chaque jour mais pas plus qu’un journaliste ;-) )

Car pour pouvoir voler t’es prêt à payer…

Si les gens sont prêts à claquer un loyer pour télécharger sur Megaupload et pas sur les sites d’offres légales c’est bien que ces offres sont inadaptées, trop bridées, limitée.

Des belles baskets faites par des enfants

J’espère que Les Rois de la Suède n’en portent jamais ;-), idem pour les fringues!

Mais ton amour du risque
se résume au Divx

J’ai pas l’impression que les gens pensent prendre des risques…


Je suis prêt à renoncer à Bernard Hadopi, si tu t’exiles avec les voleurs en Patagonie

/em>
Sans rapport avec la musique, si tous les voleurs partent en Patagonie, ce sera le pays le plus riche…


Tu vas dire que nous les artistes on télécharge aussi des fois des disques,
Oui mais nous on a le droit, on a notre carte d’artiste tu vois !


Le titre se termine sur ces quelques mots, idéal pour semer le trouble et ne pas savoir si cette chanson c’est du lard ou du cochon, si c’est noir ou blanc si ils sont pour ou contre, si c’est sérieux ou pas!

Bon exceptionnellement je ne classe pas cette news dans la catégorie « culture », faut pas abuser non plus… Je pense que ce titre est plus là pour le débat ;-)

Alors si tu ne veux pas voler, tu as le choix de ne pas écouter… (là c’est juste pour continuer le débat).

{Découvrez aussi}

Laisser un commentaire